Julie

De 10 à 14 ans

Avec des modèles positifs, des récits, des débats, des conseils et des tests, le magazine Julie aide votre fille à grandir à son rythme et à construire la jeune fille sûre d’elle et de ses possibilités qu’elle sera demain.

1 an - 12 numéros
OFFRE DE L’ÉTÉ
Jusqu’à -20 € de remise sur votre abonnement Jusqu’à -20 € de remise sur votre abonnement
Partage
Surprises
Retour en haut de page

L’éducation sexuelle au collège, tu en penses quoi ?

mercredi 13 juin 2018 à 16h21 par 35

, ,

L’éducation sexuelle au collège, tu en penses quoi ?

Pour son numéro de septembre, “Julie” prépare un article sur l’éducation sexuelle au collège. Mais voilà… ce n’est pas facile de parler d’un tel sujet. Alors, les journalistes de “Julie” ont besoin de ton aide !

Si tu as déjà eu des cours d’éducation à la sexualité dans ton collège, dis-nous comment ça s’est passé.
De quoi avez-vous parlé ? Qu’est-ce qui t’a marqué ?
As-tu été gênée d’aborder ce sujet en groupe ?
L’éducation sexuelle, tu penses qu’elle a sa place au collège… ou que ce n’est pas le lieu ? Pourquoi ?
Donne-nous ton avis sur le sujet !

 

Les meilleurs commentaires seront publiés dans le magazine en septembre.
“Julie” te remercie pour ton aide !

  1. Charline
    Répondre

    Nous avons eu un cours d’éducation sexuelle en SVT, tout le monde rigolait, plus par gêne qu’autre chose… Même si c’est très délicat, je pense qu’il est quand même important que ces cours aient lieu car dans certaines familles, ce sujet est très tabou et les enfants ne connaissent pas. De plus, les élèves doivent être sensibilisés au sujet du viol, je pense que c’est important

    Signaler ce commentaire

  2. Custom avatar
    Jeanne
    Répondre

    Je considère que l’éducation sexuelle a tout à fait sa place dans un collège. Nous n’avons pas tous la chance d’avoir des parents qui sont présents, et assez « ouverts » pour nous expliquez ce qu’il y a à savoir.
    Évidemment certains étaient mal à l’aise d’en parler, ils lançaient donc des blagues à chaque fois. Je trouvais ça assez immature, mais on est tous différents donc on réagis pas tous de la même façon c’est donc « normal ».
    Je suis en troisième et c’est donc la dernière fois que j’ai eu cours d’éducation sexuelle, c’est dommage car j’ai toujours été impatiente d’y aller car on n’y abordais pas seulement le sujet du sexe mais également de sujets telle que les sentiments amoureux, l’amitié filles-garçons, l’égalité des Hommes.
    Bref en somme j’en garde un très bon souvenir 🙂

    Signaler ce commentaire

  3. Camille / MissMagie2004
    Répondre

    Je suis en 4eme, et c’est justement le programme de cette année. En ce moment, je suis en train de travailler dessus. Au début, c’était un peu gênant d’en parler, de parler des parties du corps, tout ça. Mais maintenant, ça va.☺ Et puis, j’ai une professeure qui est très ouverte, on peut lui poser n’importe quelle question et elle n’hésite pas à répondre. C’est vrai que c’est toujours un peu bizarre de parler de ça, mais après tout ou est bien obligés d’apprendre, et de tout connaître, ça nous servira pour plus tard…

    Signaler ce commentaire

  4. Elodie
    Répondre

    Je me souviens, lorsque j’étais au collège, qu’une association était venue nous parler de « sexe ». A l’époque ce mot et tout ce qui s’en rapprochait nous faisais rire. Mais le rire n’était qu’en fait un prétexte pour cacher le malaise et l’incompréhension. Je me souviens que tout le monde pouffait et de nos regards interloqués lors de la distribution de préservatifs en fin d’intervention. Que vais-je faire avec une « capote » à 13 ans ?
    Aujourd’hui j’ai 23 ans, et je trouve qu’il est impératif de sensibiliser les jeunes à la sexualité. Ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère et j’estime que de nos jours, il ne devrait pas y avoir de tabou. La contraception est à la portée de tous et doit être enseignée.
    Le collège est la période des premiers flirts et des premiers amours bien sûr, mais je pense que le cours d’éducation sexuelle doit être adapté. Il faudrait plus « sensibiliser » plutôt qu' »éduquer ».
    Pour les filles il faudrait leur dire, qu’à cet âge-là les garçons sont un peu gourmands, mais que nous ne sommes pas obligées de plier. Et pour les garçons, leur apprendre le respect et surtout combien il est important que la première fois se passe dans de bonnes conditions.
    Nous n’avons qu’une première fois, et c’est ce qu’il faudrait faire ressortir.
    Je pense qu’il faudrait aussi sensibiliser à la contraception et que plutôt que d’avoir UNE intervention, proposer un suivi par trimestre.
    Il est aussi important que les jeunes puissent participer en posant des questions.

    En bref, plus vite on est sensibilisés plus vite on intègre les choses. Avec le recul, aujourd’hui, je pense que c’est une chose primordiale qui a tout à fait sa place au collège et même au lycée.

    En espérant vous avoir aidés ! 🙂

    Élo

    Signaler ce commentaire

  5. Custom avatar
    Maelys
    Répondre

    L’éducation sexuelle est un matière nécessaire, qui doit être enseignée au collège.

    Ca permet d’apprendre tout ce qu’il faut savoir pour une sexualité épanouie. Parce qu’on dira ce qu’on voudra, mais le sexe a beau être un sujet tabou car très intime, c’est tout de même un sujet omniprésent et qui nous concerne tous.
    A l’adolescence, tu te poses des tonnes de questions sur la sexualité le sexe, l’amour, l’orientation sexuelle, les règles, la grossesse et l’avortement, les organes génitaux masculins et féminins, et les garçons si t’es une fille, sur les filles si t’es un garçon (je pense pas qu’un garçon traine sur ce blog mais on sait jamais, peut être). L’éducation sexuelle répond à toutes tes questions.

    En éducation sexuelle, j’ai appris à mieux connaître mon corps. J’ai appris que faire l’amour n’est pas obligatoire et qu’il ne faut pas se forcer si on n’a pas envie. J’ai appris que la masturbation féminine est aussi normale et naturelle que la masculine, que ça déstresse et que c’est bien de se masturber (mais faut pas le dire) et que tout le monde se masturbe, y compris les bébés et les séniors. J’ai appris comment fonctionne mon corps , et que c’est pas parce que je ne ressens aucun désir que je ne suis pas normale. Mon cours d’éducation sexuelle m’a vraiment bien renseignée.

    La pornographie, banale sur Internet, ne donne pas une bonne image de l’Homme (réduit à un animal sauvage incapable de retenir ses pulsions et dépourvu de civilité) ni de le Femme (réduite à un jouet sexuel dont l’avis ne compte pas) et surtout, elle ne représente pas du tout le sexe en réalité. C’est des acteurs, c’est de la fiction. C’es pourquoi elle doit être contrebalancée par une éducation à la sexualité, pour que les jeunes connaissent bien le sexe et la relation à l’autre.

    Voilà pourquoi , l’éducation sexuelle ,c’est très utile à l’adolescence.

    Signaler ce commentaire

  6. Custom avatar
    Lena
    Répondre

    Cette année j’ai fait la reproduction sexuelle (je suis en 4e). Au début, c’est à dire les 2-3 premières leçons, tout les élèves sont tous plus ou moins gênés, certain pouffe de rire, mais je trouve ça normal, parce qu’on trouve que toutes ces histoires sont dégoutantes. Mais petit à petit ont trouve ça « naturel » d’en parler. En plus ma professeur de SVT nous fait réciter les leçons par coeur à chaque début de cours, et une fois je suis passée alors que la leçon parlait du fonctionnement de l’appareil reproducteur masculin et ça ne m’a pas empêché d’avoir un 20/20. Je dirais même que ces genres de sujets intéresse souvent beaucoup les élèves, même les personnes qui n’apprennent jamais leurs leçons, le font alors. Donc pour moi l’éducation sexuelle à sa place au collège parce que nos parents ne peuvent pas nous renseigner sur tout parce qu’ils ne savent peut-être pas certaines choses, alors que à l’école les professeurs explique de façon approfondie.

    Signaler ce commentaire

  7. Custom avatar
    Léna, 11ans
    Répondre

    Non dans mon collège on a jamais eu de cours de sexualité mais je pense que c’est important d’en parler car certaines maladies comme le SIDA, nous devons en savoir plus.

    Signaler ce commentaire

  8. Custom avatar
    Maëlle
    Répondre

    hello !

    moi je suis en cinquième et je passe en quatrième. nous avons deja eu des cours la dessus. A vrai dire c’est un sujet gênant car c’est plus quelque chose « personnel », on ne parle pas de vive voix et a toute la planete de nos rapport sexuel.C’est plutot bien d’avoir ces cours car ca nous apprends a ne pas faire de « bêtises » et nous protéger contre les maladies comme le sida . Et on apprends des choses sur le corps humain et comment il réagit .

    Signaler ce commentaire

  9. Custom avatar
    Coline 12ans
    Répondre

    En CM2, quand on parlait de reproduction, c’était un peu compliqué car on était des filles et des garçons doc s’exprimer et poser des questions était compliqué. Mais en fin d’année, les garçon on eu un cour que pour les garçons et les filles que pour les filles. C’était plus simple !

    Signaler ce commentaire

  10. Custom avatar
    Léa 0203
    Répondre

    J’ ai parlé à mon collège de la reproduction et des différente partie sexuelle et des cours d’éducation sexuelles cela été très gênant et les fous rire été très présent des garçon faisaient des blagues de bébé et d’autre on expliquer tout en détails
    Le plus gênant été quand la prof nous illustré ou nous montré des vidéos de ses sujets
    Mais je trouve sa plutôt bien dans parlé au collège car au moins on est informé se que on auserai pas parlé de cela avec notre famille

    Signaler ce commentaire

  11. Custom avatar
    Gathou07
    Répondre

    Dans mon collège on a une intervention sur la puberté en 6e (non-mixte), en fin de 5e on commence la reproduction et en 4e on a une autre intervention. C’est gênant d’en parler, certains trouvent ça normal et d’autres non ! Mais je trouve ça quand même important !

    Signaler ce commentaire

  12. Custom avatar
    Agent 007
    Répondre

    Bonjour
    Moi j’en est pas eu et perso j’en veux pas

    Signaler ce commentaire

  13. Custom avatar
    Amélie
    Répondre

    nous avons fait de l’éducation sexuelle en svt, et avons eu une intervention (filles/ garçons séparés) . durant les cours ou nous étions mixtes, j’était génée, mais quand nous étions entre filles durant l’intervention, j’était beaucoup moins génée, et j’ai trouvé ça interessant, maintenant, je sais plus de choses sur moi, et je l’apprend mes amies des autres collèges, durant des moments de discussions de ce genre

    Signaler ce commentaire

  14. Custom avatar
    Helena
    Répondre

    J’ai déjà eu 2 interventions sur la sexualité au collège. Il y avait un groupe de filles et l’autre de garçons. Au début, on avait un peu de mal à parler mais, au fur et à mesure, le sujet devenait moins tabou. L’intervenante nous expliquait des choses que certaines de mes camarades ne savait pas, car elles n’ont jamais parlé de sexualité avec leur famille. J’ai beaucoup aimé ces interventions car la dame était rassurante et très gentille !
    En SVT, on a étudié ce thème en détail; avec les camarades on trouvait ce cours normal et on n’était pas du tout gênés. C’est intéressant de découvrir ce genre de choses. Je pense que la sexualité est un sujet comme les autres, c’est la nature donc il n’y a aucune raison d’avoir honte !

    Signaler ce commentaire

  15. Custom avatar
    Thelma
    Répondre

    En SVT, on a parlé des parties du corps et de la manière dont on fait des enfants. Beaucoup de gens ont rigolé alors que ce n’était pas drôle. Je connais aussi une série qui parle de l’harcèlement scolaire et de viol. Je trouve que cette série est émouvante et elle mérite d’être publiée et de faire comprendre aux gens que le harcèlement et le viol peuvent amener le personnes à ce suicider…

    Signaler ce commentaire

  16. Custom avatar
    Madeleine
    Répondre

    Dans mon collège, les profs essaient toujours d’éviter ce sujet. Même certains mots qui pourraient être mal pris. Je trouve ça dommage. C’est sur que les élèves ne sont pas très alaises ni attentif quand on en parle et que ça doit être délicat pour un professeur d’évoquer ce sujet mais ça fait partie de la vie, de la nature. Alors est-ce plus les formules de mathématique que la nature ? Pour moi ni l’un ni l’autre. Je trouve qu’au moins un cours facultatif à ce propos serait intéressant.

    Signaler ce commentaire

  17. Custom avatar
    Elise
    Répondre

    Moi en CM2 une dame est venue pour nous parler « sexualité » « puberté » etc…A cet âge là on en rigole et on ne le prend pas au sérieux. En 6ème on a parlé de la puberté en SVT mais c’était encore un peu gênant. Je rentre en 4ème l’année prochaine, et c’est au programme de SVT. J’espère qu’on sera moins genés…

    Signaler ce commentaire

  18. Custom avatar
    Nina
    Répondre

    Je trouve que ça a tout a fait sa place car c’est important d’en parler et beaucoup de personnes se posent des questions là dessus. On en avait un peu parlé en primaire beaucoup de personnes a rigolé ou était gêné. Ca serait bien si des adultes pourraient aider les élèves à faire un point là dessus pour expliquer que c’est là vie et qu’il n’y a pas à être gêné.

    Signaler ce commentaire

  19. Rose
    Répondre

    Il y a environ 3 semaines , nous avons parlé des appareillés sexuelle. Je dois avouer que s’était pas beau à voir

    Signaler ce commentaire

  20. Custom avatar
    Aveline
    Répondre

    Dans notre collège, c’est en 4e et 3e qu’on aborde ce sujet-là car dans notre tête, les profs disent qu’on est plus « grands ». Étant donner que je suis en 4e, on a eu des cours dessus mais on voyait que la prof évitait le sujet « comment fait on les bébés » voir on ne l’a pas fait du tout ce qui ne me dérange pas plus que ça mais je pense que quand on sera dans une certaine situation, il vaut mieux être bien renseigner. On a plus appris les parties sur la puberté et le développement du bébé dans le ventre de la maman. Dans ma classe, tout le monde étaient gêné donc il n’y a pas eu de remarques mais dans certaines, il y en avait.
    Ce qui m’a déplu, c’est qu’elle ne parlait que des couples hétéro, et non homosexuel et j’aurai voulu savoir comment ils faisaient, ces couples-là, pour avoir des enfants, car je pense qu’on a tous ce droit.

    Signaler ce commentaire

  21. Custom avatar
    Hortense
    Répondre

    Récemment comme je suis en 4e, j’ai eu le droit au traditionnel cour d’éducation sexuelle, j’ai apprécié la manière dont ma prof d’SVT a abordé le sujet ! Elle nous a expliqué que c’est en connaissant le corps de l’autre et sa manière de fonctionner que l’on peut se respecter ! Je trouve cela important que l’on connaisse le corps de chacun et plus on nous en parle plus les moqueries sur les règles ou autre auront de chances de cessé !

    Signaler ce commentaire

  22. Custom avatar
    Yasmine
    Répondre

    Je suis en 4e, et je viens de terminer la séance en SVT sur l’éducation sexuelle, et je dois dire que je suis déçue. J’ai bien plus appris au cours de mes propres recherches qu’avec ma professeure. Je conseille notamment la chaîne youtube MadmoiZelle qui est une mine sur toutes les questions qu’on se pose !
    Pour moi, l’éducation sexuelle au collège n’enveloppe pas tout ce qu’on devrait savoir. On a même pas parlé des trans, des orientations sexuelles, des comportements sexuels, et pas un mot sur les organes génitaux masculins et féminins qui procurent le plaisir ! A croire que d’après les cours, le sexe c’est juste le spermatozoïde qui rentre dans l’ovule et hop ! Le bébé est là. Je m’attendais donc globalement à plus de la part du corps enseignant sur ce sujet, car on ne m’a montré qu’une seule face du sujet. La sexualité d’un individu peut être si vaste !
    Pour ce qui est de la prévention des IST, on a parlé que du SIDA, mais il y a bien d’autres IST ! On devrait nous donner un tableau avec les symptômes chez l’homme et chez la femme, des choses comme ça.
    Je suis sûre que d’autres élèves ont eu la chance d’avoir un enseignement de meilleure qualité sur l’éducation sexuelle, mais ce n’est malheureusement pas le cas pour moi.

    Signaler ce commentaire

  23. Custom avatar
    Ellie
    Répondre

    Je pense que nous devrions parler de viol au collège pour sensibilisé certaines personnes.

    Signaler ce commentaire

  24. Custom avatar
    Ju B
    Répondre

    Nous avons parlé des caractéristiques de la reproduction , de la puberté et de la naissance. Ce qui m’a le plus marqué est le cour ou l’on a débattu et posé des questions sur se sujet à notre professeur de SVT avec des groupes non-mixte (les garçons avec l’infirmière scolaire‍⚕️) . Je n’ai pas été gênée d’aborder ce sujet en groupe. L’éducation sexuelle à sa place au collège car c’est l’âge ou notre corp change ( acné+appareil dentaire ) et c’est utile par exemple pour la lutte contre la grossesse non-desiré (ONU) par exemple…

    Signaler ce commentaire

  25. Lola, 12 ans
    Répondre

    Nous allons avoir des cours sur cette éducation en quatrième, je pense qu’il faut en parler, le collège est le lieu, comme ça après, on sera plus de chose

    Signaler ce commentaire

  26. Maia44
    Répondre

    c’est très bien car les garcon en particulier trouve sa dégueu mais nous les filles on trouve sa naturelles alors c bien

    Signaler ce commentaire

  27. Custom avatar
    Noemie
    Répondre

    L’annee derniere ont a eu une intervention sur la vie sexuelle j’ai trouver ca bien car ont a eu les reponses aux questions que l’on se poser

    Signaler ce commentaire

  28. Custom avatar
    MissPanda
    Répondre

    Je pense qu’il faudrait en parler, quelque fois ou très rarement, pour nous prévenir des dangers, mais le problème c’est qu’il y en a qui sont immature et qui rigolerons tous le temps, le prof va alors vite s’agacer. Mais je pense que ça peut-être assez gênant du coup on oserai pas trop participer.

    Signaler ce commentaire

  29. Custom avatar
    julie 13 ans
    Répondre

    Sa peut être un peu gênant mais en même temps le collège nous apprends a être les citoyens de plus tard donc je trouve que sa a sa place au collège.

    Signaler ce commentaire

  30. Custom avatar
    Lola, 13 ans
    Répondre

    Oui ça serai super mais en séparant les garçons des filles car ils rigoleraient sans arrêt. Mais ce cours serai sans évaluation bien sur et sans jugement ! C’est bien comme cours pour les enfants qui sont gênés d’en parler avec leurs parents

    Signaler ce commentaire

  31. Custom avatar
    Zoé
    Répondre

    Tous les deux ou trois ans, nous avons des cours d’éducation sexuelle. Même si s’est parfois un peu gênant de parler de tous ses sujets avec la classe, je pense que ce cours est utile, et a parfaitement sa place au collège.

    Zoé, 13 ans

    Signaler ce commentaire

  32. Custom avatar
    Anna
    Répondre

    Je pense que l’éducation sexuelle est indispensable pour les personnes qui ne peuvent pas en parler chez eux. C’est essentiel de savoir comment fonctionne notre corps et celui du sexe opposé. Mais malheureusement, cela devient un sujet tabou car certaines personnes en rigolent et par la suite les autres deviennent gênés.

    Signaler ce commentaire

  33. Custom avatar
    Margot
    Répondre

    Moi quand ma maîtresse nous à dis ça toute la classe était géné tout le monde disait disait oué trop cool de façons negatives moi j’était quand même géné mais sa ne me derangai pas trop car cette matière cest importante pour savoire comment notre corps marche. Quand ça c’est passé tout beaucoup de personne on demandé d’aller au toilette je l’ai comprend parce que certaine chose étaient trop pour eux c’est pour ça que je les comprend mais ce cours ma appris beaucoup de chose que je me rapelerai toujours de ce cours

    Signaler ce commentaire

  34. Custom avatar
    anonyme
    Répondre

    Ce cour à sa place au collège, c’est important d’être informé sur ce genre de sujet.
    Je pense que la façon dont ça se pase, dépens du professeur et de sa manière de présenter les choses avec délicatesse, moi je les étudier en 5ème, ce que je juge trop jeune et en plus le prof nous à montrer plien de photo et de vidéos qui a gener et choquer certains d’entre nous dont moi.
    Ca m’a angoissé et fait pleurer.

    Signaler ce commentaire

  35. Custom avatar
    Perrine
    Répondre

    Nous avons eu dans mon collège un cours d’éducation à la vie sexuelle et affective. Nous devions nous les filles, dire les avantages et les inconvénients d’être un garçon et l’inverse pour les garçons. Une fille dans ma classe est une vraie féministe donc on a parlé de la culture du viol, de notre société etc… Les professeurs n’arrivaient même pas à parler. Ce cour était très bien.

    Signaler ce commentaire

Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar

Elles ont dit
"Le magazine de Julie, je le lis, je l’adore !
Je fais même des efforts en brico ! Yooooo !"
A propos de Julie Magazine... par Pauline